Et caetera...Et caetera...

31 mai 2022

Les souvenirs

Il est des souvenirs tristes, gais, et parfois cocasses. Il nous en est revenu un, hier, qui nous a donné le fou rire pour la journée.

C'était dans les 80, dans l'est, et j'avais une amie qui s'occupait d'animaux dans une association locale. Elle vient donc un jour me chercher pour aller  chercher un chien dont une personne ne voulait plus. Elle ne conduisait pas, son oncle faisait pour elle fonction de taxi.

Nous voilà donc partis dans une voiture jaune canari dans la banlieue de Nancy.

Arrivés, impossible de trouver la rue. L'oncle arrête donc un rare passant de ce quartier pavillonnaire et lui demande en marmonnant une rue semblant être " Nespéchépolu ". On se regarde avec Copine l'air incrédule... Le monsieur à qui l'on demande n'a pas l'air de connaître davantage et il fait répéter. Plusieurs fois. L'oncle obtempère un peu plus clairement, c'est bien " Nespéchépolu ". Au bout d'un grand moment, le monsieur a une fulgurance : Aaaaaah ! Rue Nungesser et Coli !

Une autre fois elle m'embarque dans un refuge où nous allons voir Rosalie, la gardienne, au sujet d'un chat à placer. Copine sonne, la porte s'ouvre. Apparait un homme d'un mètre quatre vingt dix bâti comme une cathédrale, vêtu d'une robe décolletée à fleurs, des talons, une perruque blonde, maquillé comme un camion volé et une voix de basse à l'accent résolument Prussien. C'était Rosalie. ( Autrefois, il y avait bien longtemps, il s'était prénommé Gunther ).

La même copine, trouvant que son jardin n'était pas assez fleuri, plantait des fleurs en tissu dans tous les massifs, pour " emmerder les voisins ". Il est évident que les malheureux voisins n'avaient pas, en hiver, des tulipes, des roses , des pivoines et des tournesols !

 

Posté par Sylvie d L à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 mai 2022

Que demande le peuple ?

Du pain, des jeux, et de quoi satisfaire ses bas instincts. Je ne parle pas ici de sesque ( pas forcément )  mais de l'hystérie réactionnelle à des émotions brutes échappant, on ne sait par quel miracle, à une réflexion des plus simple qui soit : est-ce important par les temps qui courent ?

Or donc, pour nous distraire des choses essentielles comme le climat, la géopolitique chaotique, l'inflation, le remboursement de la dette, la bourse qui ( ça, de la bourse, je m'en fiche infiniment ! ), de la guerre qui s'essouffle dangereusement dans les esprits formatés etc... on nous ressort le burkini. Et ça marche du feu de Dieu !

Pour dire, on peut sortir avec une plume de paon dans le derrière, ça m'est égal. Et le burkini aussi. Le voile, le boubou, le sari, que sais je encore, rien ne me gêne.

On oppose l'hygiène. Soit. Mais tous les croupions bien français qui trempouillent dans le bassin sont ils  irréprochables ? Et les pieds ? Parce que bon, quarante ou soixante popotins et le double d'arpions dans un bassin de 50 m... Une piscine c'est un peu comme Mac do, les gens viennent comme ils sont. Avec des verrues plantaires, des mst, des morpions, des poux et tout ça. Le burkini est il pire ?

Non, je ne suis pas une adepte de la piscine. J'aime mieux la mer. Loin des villes et de leurs égouts. D' ailleurs, si quelqu'un débarquait en tenue de cosmonaute pour se baigner je resterais de marbre.

Chacun est libre de déambuler comme il le sent.

Et quand j'entends dire que celles qui le portent bafouent la république, me vient immédiatement à l'esprit que ceux qui la représentent s'en chargent très bien !

Posté par Sylvie d L à 17:49 - Commentaires [7] - Permalien [#]

10 mai 2022

Ed and Roka...

J'ai déjà parlé d'urbex et je me souviens que dans un commentaire on me disait que les maisons avec des meubles étaient rares...

Or, je suis fidèlement Ed and Roka  Explorateurs urbains, et ils prouvent le contraire.

L'abandon des objets et des pierres, les vies figées... Toutes ces choses désormais orphelines après avoir pris tant de place dans le coeur de leurs possédants... Cet oubli absolu me touche profondément. Et puis les ambiances...

La décrépitude de ces lieux me désole mais je leur trouve pourtant une beauté infinie. Un esthétisme parfait, baroque et tragique.

J'ai fait quelques captures écrans au gré de leurs vidéos et je vous en partage quelques unes.

Le jardin d'hiver ou la mélancolie

Capture d’écran 2022-05-08 160839

 

Capture d’écran 2022-05-08 161236

 

Les fenêtres au regard vide 

 

Capture d’écran 2022-05-08 194016

 

Capture d’écran 2022-05-09 150542

 

Le temps qui est passé et les vies aussi

 

Capture d’écran 2022-05-08 193738

 

Capture d’écran 2022-05-09 195532

 

Capture d’écran 2022-05-09 151314

 

Capture d’écran 2022-05-09 151427

 

Capture d’écran 2022-05-08 163455

Posté par Sylvie d L à 00:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mars 2022

Trop de bien tue le bien...

Depuis qu'un jour d'ennui gris et pluvieux j'ai décidé, afin de me divertir, d'apprendre le russe, je "followe " quelques chaînes de ce beau pays dont je salue l'immense culture. De fil en aiguille, j'ai fini par papoter avec des aminautes et par lire les journaux du cru.

Et voilà que subitement je me retrouve coupée de trois ans de ma vie et de mes efforts linguistiques. Merdre ! comme s'écriait Ubu.

J'ai donc illico installé un VPN. C'est vachement bien un VPN, ça fonctionne, c'est parfait.

Du coup, j'ai découvert tout un tas de sites dont j'ignorais jusque là l'existence. D'où, me dis je, la mauvaise idée de l'interdiction. Je déteste l'idée que l'on m'interdise quoi que ce soit, que l'on me considère assez indigente d'esprit pour faire une analyse objective des situations ( c'est peut-être "objectif " qui dérange ) ou trop manipulable du genre " le dernier qui parle a raison ".

Bref, c'est un peu le syndrome de la prohibition : Tu supprimes le pinard, tout le monde cavale partout pour en avoir ! C'est contre productif. Plus tu interdit plus tu excites la transgression.

Si j'en juge par le nombre de VPN vendus ces jours ci...je ne suis pas seule a souffrir du syndrome.

 

Posté par Sylvie d L à 20:26 - Commentaires [14] - Permalien [#]

08 février 2022

Mon chat se shoote !

Il est beau, très beau ( je ne dis pas ça parce que c'est le mien à moi d'amour ) mais il est nerveux. Nerveux et anxieux.

Et comme on a encore trouvé et adopté deux chatons ( roux aussi ) dans le jardin, il est encore plus anxieux depuis... Il mange peu, a le poil bizarre par moment, sursaute au moindre bruit, bref il ne va pas bien. Ajouter à ce tableau qu'il a un caractère de m....

Alors aujourd'hui il est allé voir son docteur. L'auscultation a duré quarante cinq minutes. Bah oui...déja il faut mettre la main dessus ! Et le remettre dans la boîte ! Bref sa docteur l'a finalement gardé pour la nuit en vue de l'endormir pour des examens, une échographie et une prise de sang. Elle nous a téléphoné ce soir et tout va bien. C'est juste les nerfs....

Il faut dire qu'il avait mal commencé le pauvre. Abandonné à 10 jours par sa mère ( qui est aussi celle des deux chatons trouvés il y a trois mois ) il s'identifie davantage à mon fils qui l'a nourri au biberon ( caractère compris ) qu'a un chat.

Donc, dorénavant, il sera traité au CBD.

Mon chat est un drogué...

Je sais bien que toute substance active ne l'est plus, mais quand même !

 

IMG_20211011_131833_resized_20220208_123506493

 

Posté par Sylvie d L à 00:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


03 janvier 2022

Fin d'année en fanfare, suite....

Et je ne savais pas tout...

Ajoutons, et on ne me l'a pas dit pour ne pas ajouter à mon stress ( mon fils a interdit que l'on m'en informe  ) que fille n°5 a eu ( et a encore ) le covid entre noel et le 31 décembre. C'est la fin du covid dont trois jours ont été terribles pour elle.

Le jour du réveillon elle avait passé la journée chez nous, j'ai donc été surveillée à mon insu comme le lait sur le feu. Test hier soir négatif.

Bref, Fille 4 a bien fait de nous isoler d'autorité au premier de l'an. En même temps ( comme dirait l'autre ) c'est son boulot.

Sinon notre gendre de Fille n°2 a été " débouché " hier et rentre aujourd'hui. Il sera opéré. Quand ? Bah on sait pas...

Posté par Sylvie d L à 12:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 janvier 2022

Quand ça veut pas....

Fin d'année en fanfare....

D'abord le chien de fille 5 que nous gardons depuis quatre ans se bousille les ligaments croisés de la patte arrière. Véto, opération prévue le 13 janvier.

Moi qui ai subitement des hémorragies nasales. Toubib et cardio en vacances, consultation en visio ( en 30 secondes ) arrêt des anticoagulants et attendre le retour des médecins. Mon nez va bien du coup.

Hier soir à 11 heures coup de fil de Fille 2, le Samu est chez elle avec les pompiers, son mari a fait un infarctus. Ce matin il va bien, il a mangé, il veut téléphone et tablette ) mais il va falloir le ponter.

Ce matin un de nos chats, Monsieur Sushi, chartreux de gouttière, a de la fièvre et ne mange plus. Véto en urgence ( notre habituel ) radios ( ventre et poumons mais rien ) grosse piqure et attendre...

Nous espérons en croisant les doigts que le pire est passé.

 

Bonne année 2022 a toutes et tous !

 

Posté par Sylvie d L à 11:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 décembre 2021

Zut, flûte ! ( Diantre ! Morbleu ! ) C'est déjà Noêl !

Bref, malgré cette drôle d'époque que nous vivons je vous souhaite un...

 

Joyeux Noêl !

 

noel

Posté par Sylvie d L à 23:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 décembre 2021

Putain, c'est déjà Noêl !

Noël, chez nous, c'est toujours le bazar ( par exemple une année, chez ma mère, la dinde s'est coincée dans une cocotte profonde par maladresse, cuisse écartées, il nous a fallu une heure pour l'en dégager ). Surtout pour nous les parents de cinq vieux enfants affublés de maris, femme et enfants.

Bon, cette année femme " fixe " est exclue et enfant aussi, fils n'en veut toujours pas. Il préfère les chats.

Et puis il ne reste que le mari de Fille n°2. Les autres sont allé voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Ont ils des regrets ? A voir leur tête oui. Trop tard.

Gros changement cette année, c'est Fille n°5 qui invite. Oui, tout ce chaos chez nous est de plus en plus pesant ( on vieillit...) Une vingtaine de personne à table + les enfants, leurs jouets, les papiers partout, la vaisselle etc...c'est lourd.

Mais :

A 14 jours de Noël, Fille 3 et Fille 5 se sont embrouillées... N°4 a raccroché au nez de n°3 et depuis c'est à celle qui pliera pour rappeler l'autre. Ce n'est pas grave, l'épreuve de force a lieu plusieurs fois par an depuis 40 ans et finit par rentrer dans l'ordre.

Restait le cadeau à " l'inviteuse ". Ben je l'ai fait de mes blanches mimines ( et de la machine ).

Le voilà le dessus de lit patchwork 2mX2m.

IMG_20211202_143827_resized_20211210_114634027

 

Posté par Sylvie d L à 12:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

26 novembre 2021

C'est compliqué...

Habiter près de ses enfants ( ou plutôt quand ils viennent s'agglutiner près de vous ) est une chance. La preuve, fille n°4 prévoit déjà notre grand âge dans sa maison. Mieux, si la vie devient trop difficile question inflation, elle préconise une vie communautaire avec fille n° 5, frère unique, et nous...

J'imagine la réalisation de ce concept avec la crainte de ceux qui connaissent parfaitement le caractère de chacun !

***  

Je ne supporte pas avoir les pieds chauds. Je DOIS avoir les pieds glacés, preuve absolue de ma bonne santé. Si d'aventure mes pieds tiédissent je sais que je vais être malade. Mais je suis frileuse des mollets. Cet état de fait m'interdit le port des chaussettes même par - 20°. Alors comment résoudre ce dilemme quand on a du carrelage ? Les jambières !

J'ai trouvé en ligne celles qui me satisfaisaient le mieux. Je vaque donc chez moi avec des jambières roses fluos. Bah il n'y avait que cette couleur disponible... Mais j'ai chaud aux mollets !

***

 Mari de fille n°2 est passé ce soir chercher du **** pour la migraine de notre fille.

Lui :

- Je vous ai mis un " j'aime " sur facetruc sauf que je ne savais pas à qui je l'avais mis ! Avec votre nom en consonnes je ne vous ai pas située..;

 Moi :

- Ah bon ?

Lui : Oui ! J'ai dit à B. que j'avais en amie une femme avec des idées vachement bien et elle m'a dit que c'était vous !

Donc on a parlé politique pendant une demi heure. Heureusement on a les mêmes idées....

***

J'ai retrouvé la seule photo où mon père et ma mère sont ensembles. Ca fait bizarre.

Cette photo a été prise un mois environ avant que mon père parte à Aulnat puis en Floride dans le cadre de l'Otan pour sa formation de pilote de chasse. Parti deux ans, quand il est revenu ma mère était retournée chez la sienne. Je n'ai revu mon père qu'à six ans. Seul donc.

 

moi et parents 

Le bébé c'est moi !

Posté par Sylvie d L à 00:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]